Décalage horaire New York : combien d’heures et comment éviter le jetlag

1

Vous vous rendez dans la Grosse Pomme bientôt et êtes en train de préparer votre séjour de rêve ? New York Mon Amour vous aide à organiser votre voyage dans les moindres détails et vous livre les meilleurs bons plans du moment. Cependant, avez-vous pensé au décalage horaire New York – Paris ?

En effet, le décalage horaire est de 5 à 6 heures en arrière. Ainsi, lorsqu’il est minuit en France, il sera 18h ou 19h à New York. Aussi, ce décalage est à prendre en compte lors de l’organisation de votre voyage. Cela vous permettra de minimiser les effets du jetlag notamment, ou entrer en contact avec vos proches restés en France lorsque vous serez sur place.

decalage-horaire-new-york-paris

Décalage horaire New York – Paris

Tout comme chez nous, il existe à New York un changement d’heure entre les saisons hivernale et estivale, modifiant ainsi le décalage horaire avec la France.

Heure d’hiver

Ainsi, l’heure d’hiver est de rigueur entre fin Octobre (dans la nuit du 29 au 30), comme en France, et mi-Mars (dans la nuit du 12 au 13). Entre le 30 octobre et le 12 mars, il y a donc un décalage horaire de 6 heures entre New York et la France.

Heure d’été

En revanche, concernant le passage à l’heure d’été, il se fait plus tôt à New York qu’en France. Ainsi, dans la nuit du 12 au 13 Mars, New York avance d’une heure, réduisant le décalage horaire avec la France à 5 heures. Cela dit, c’est un changement de courte durée. En effet, nous avançons également d’une heure dans la nuit du 26 au 27 Mars, ramenant le décalage horaire à 6 heures.

Pour résumer, entre le 13 et 26 mars, le décalage horaire New York – Paris est de 5h et il est de 6h tout le reste de l’année.

Comment éviter le jetlag

Le décalage horaire New York – Paris, généralement de 6 heures, implique ainsi quelques changements dont vous sentirez sans doute les effets, notamment au niveau de votre sommeil.

En effet, nos journées, repas et heures de sommeil sont rythmées selon nos habitudes de tous les jours, mais également par la sécrétion de la mélatonine de votre corps. Cette dernière est une hormone vous aidant à vous endormir, aidant ainsi l’équilibre de votre rythme quotidien.

Lorsqu’on voyage et doit faire face à un décalage horaire (à partir de 3 heures), ces habitudes sont bouleversées. Cela débouche généralement sur certains petits désagréments. Au programme, fatigue bien entendu, mais aussi d’éventuels problèmes intestinaux, migraines sensation de malaise général et problèmes de concentration.

Le corps humain met en général une paire de jours à s’en remettre et à s’adapter à ces nouveaux horaires. Aussi, notez qu’il est plus simple et rapide de s’adapter à un décalage horaire lorsque vous voyagez vers l’Ouest que vers l’Est. C’est donc un bon point pour votre voyage à New York, n’est-ce pas ?

Aussi, je vous donne maintenant quelques petits conseils afin d’éviter les effets secondaires du décalage horaire New York – Paris, et profiter au maximum de votre beau séjour !

Préparez-vous avant votre voyage

Tout d’abord, sachez que vous pouvez diminuer les effets du décalage horaire en vous préparant à l’avance. Pour cela, essayez de modifier quelque peu vos habitudes quotidiennes en les adaptant à l’heure de New York.

Ensuite, et si possible, optez pour un vol atterrissant dans la journée à New York. Cela vous forcera à passer le reste de la journée éveillé et donc de dormir mieux le soir. Vous entrerez ainsi plus facilement dans ce nouveau rythme. C’est une des meilleures options de voyages aux Etats-Unis.

Essayez de bien vous reposer avant votre départ, car il est possible que vous ayez du mal à dormir dans l’avion. Je vous recommande donc une bonne nuit de sommeil en préparation, tout en essayant de modifier quelque peu vos horaires de coucher. Pensez heure locale new yorkaise, afin de limiter les dégâts !

Soyez à l’aise dans l’avion

decalage horaire new york

Une fois dans l’avion et en route pour la Grosse Pomme, il vous sera plus difficile de vous endormir ou d’être totalement détendu, augmentant les chances de jetlag.

Cependant, voici quelques conseils pour passer un agréable vol et préparer son arrivée en douceur et une adaptation facilitée.

Prévoyez une tenue confortable

Voyager en jean serré ou chemisier à col n’est pas forcément une très bonne idée. Mal à l’aise, et circulation sanguine coupée, vous aurez du mal à vous détendre. Prévoyez à l’inverse des vêtements amples et de matière agréable comme le coton. La combinaison sweat-shirt et pantalon de jogging sont des grands classiques qui feront toujours leur effet !

Personnellement, je m’équipe toujours de boules Quiès également, ainsi que d’un masque pour dormir et d’une écharpe. Cette dernière me sert généralement d’oreiller ou de petite couverture.

Evitez les boissons alcoolisées et les somnifères

Vous avez un peu peur en avion ? C’est le cas de beaucoup de personnes, dont je fais partie… Et oui ! Cependant, et même si un verre de vin ou de whisky peut sembler tentant pour se détendre, voire s’endormir, ce n’est pas une bonne solution. En effet, une fois en altitude, les effets de l’alcool se font ressentir plus vite et de manière plus puissante. Sans parler de la déshydratation que provoque l’alcool, cela ajouté à l’air très sec de l’avion, quoi de plus désagréable ? Cela pourrait donc ne pas vous réussir…

Il en va de même pour les somnifères ! Si beaucoup de personnes en prennent, je préfère pour ma part éviter. La sensation au réveil est généralement désagréable. On a du mal à se réveiller pleinement, et donc à entrer dans son nouveau rythme.

Evitez donc les nausées ou sensations de malaise en optant plutôt pour une tisane. Et puis, je trouve que les boissons chaudes aident généralement à se détendre, alors n’hésitez pas sur le thé vert et les tisanes ! Bien entendu, on bannit les cafés et coca-cola, qui contiennent de la caféine, mais ça vous le savez déjà !

Etirez-vous autant que possible

Jambes lourdes, fourmis dans les pieds, crampes, douleurs… Rester assis de longues heures n’est vraiment pas agréable, et contribue largement à votre fatigue physique.

Aussi, pour y remédier, n’hésitez pas à vous lever de votre siège et marcher dans les allées. Etirez-vous de la tête au pieds afin d’aider votre sang à circule et vos muscles à vous détendre. Répétez ce petit rituel toutes les 2 heures afin de vous sentir un peu plus détendu.

jetlag new york

A votre arrivée

Vous voici enfin arrivée dans la magnifique ville de New York ? Afin de vous mettre dans le bain directement, foncez sous une bonne douche ! Préférez la fraîche si vous arrivez en journée, afin de vous réveiller, et chaude si vous arrivez le soir, afin de vous détendre.

Effectuez ensuite quelques étirements ou une petite session de yoga afin de vous sentir mieux et d’éveiller vos muscles en douceur.

N’oubliez pas de manger aux heures locales afin de vous habituer, et n’hésitez pas à faire de petites siestes durant les jours suivants votre arrivée. Cela dit, essayez de limiter ces dernières à une vingtaine de minutes, afin de ne pas sombrer dans un véritable sommeil. Cela risquerait de vous décaler encore plus !

Vous voici maintenant prêt à affronter le décalage horaire New York – Paris ! Vous devriez ainsi limiter la fatigue et tous les désagréments qui en découlent. Essayez de ne pas prévoir trop d’activités les deux premiers jours. Cela vous permettra de limiter la fatigue et d’en profiter pleinement les jours suivants. Pourquoi ne pas commencer tranquillement avec une promenade à Central Park ?

Partager.

Un commentaire

Laissez un commentaire