Métro New York : prix, plan, applications et astuces, le guide complet !

0
En vous rendant à New York, vous avez l’embarras du choix au niveau des transports : bus, taxi, métro, limousine, vélo, voire même bateau ou hélicoptère ! Ceci dit, ces derniers ne seront pas tous utilisables pour les mêmes occasions. Aussi, s’il existe un moyen de transport local que vous devez connaître sur le bout des doigts, il s’agit bien du métro de new york !

Ce dernier vous permettra de parcourir la ville entière en un temps et budget limités. Et puis, si vous souhaitez vous déplacer comme un local, c’est le bon plan.

Je vous ai donc préparé un guide complet du métro à New York, allant de sa petite histoire à ses tarifs et horaires, en passant par de petites anecdotes et un guide de bonne conduite. Prêt à embarquer ?

L’histoire du métro de New York

Alors que l’idée d’un train souterrain dans Manhattan fut émise par Alfred Ely Beachen au 19ème siècle, le métro new yorkais naquit plus tard, dû à la consolidation des différents quartiers de la ville, de l’ouverture du pont de Brooklyn et donc d’un traffic plus intense.

Ainsi, le métro souterrain ouvrit ses portes au tout début du 20ème siècle et connu un franc succès depuis. La journée record enregistrant le plus de passagers fut d’ailleurs en 2005, avec un total de 7,5 millions de voyageurs !

Aujourd’hui, il compte plus de 1,75 milliards de passagers par an (2014), et sa station la plus fréquentée est… bien entendu, Times Square !

Informations pratiques

Les lignes et le plan du métro de New York

Le métro new yorkais comprend 24 lignes désignées par des lettres et chiffres, et dessert tous les boroughs de New York à l’exception de Staten Island. Il détient donc bien plus de lignes que le métro parisien ou londonien dont vous avez peut-être l’habitude !

lignes metro new york

De plus, sachez qu’un seul quai regroupe souvent plusieurs voies. Ne montez donc pas dans le premier métro qui arrivera, et vérifiez avant !

Aussi, si vous vous déplacez dans Manhattan, vous devriez prendre le pli rapidement. En effet, étant donné que le métro y effectue un trajet nord-sud, il est facile de se souvenir qu’il suffit de prendre la direction Uptown pour aller au nord, et celle de Downtown pour aller au sud.

Ceci dit, soyez attentif : cela n’est pas le cas dans d’autres parties de la ville, où les lignes ont des trajectoires diverses. Jetez donc un oeil au plan du métro de New York (que vous pouvez télécharger en version haute définition en cliquant ici), qui devrait vous aider à vous situer un peu mieux.

plan metro new york

Ce dernier est également disponible gratuitement au format papier dans toutes les stations, où des écrans tactiles contenant des plans interactifs se trouvent également. N’oubliez pas d’en prendre un afin de pouvoir vous repérer à n’importe quel moment.

Les trains « local » et « express »

Enfin, notez qu’il existe différents types de trains : les « local trains » s’arrêtant à chaque station, et les « express trains » ne stoppant que dans les plus grosses stations, comme c’est parfois le cas du RER parisien. Repérez-donc dans quelle rame vous monterez : les « local trains » comporte un logo rond tandis que les « express trains » ont un losange.

S’il s’agit d’un express, vérifiez qu’il s’arrêtera à votre station. Regardez donc sur votre plan : les deux trains s’arrêtent aux points blancs, et seuls les « local trains » s’arrêtent aux points noirs.

Enfin, notez que si vous comptez visiter les principaux stades de sport de la ville lors de votre visite, vous pourrez le faire en métro. En effet, ce dernier dessert par exemple les stades des Knicks, Liberty et Yankees ainsi que le parc des Flushing Meadows (US Open).

N’hésitez donc pas à vérifier sur le plan si le stade que vous souhaitez visiter est desservi par le métro, cela pourrait bien vous valoir quelques économies !

La carte métro de New York : la MetroCard, tarifs et options

Anciennement accessible à l’aide de jetons, le métro new yorkais nécessite l’achat d’un pass métro depuis 1994 : la MetroCard. Il s’agit d’une carte magnétique vous offrant deux options : le « pay per ride » et le « unlimited ride».

La première consiste en une somme prépayée vous offrant un nombre de voyages en conséquence, tandis que la seconde vous permet d’utiliser bus et métro autant de fois que vous le souhaitez. A noter qu’un trajet simple coûte 2,75$.

Aussi, la carte métro de New York est déclinable en plusieurs versions, selon la durée pendant laquelle vous souhaitez l’utiliser. Il vous sera ainsi possible de payer 7,50$ pour une journée, $31 par semaine, ou 116.50$ pour un mois.

Enfin, cette dernière peut être achetée dans n’importe quelle station du réseau et vous donnera également accès aux bus de la ville.

carte metro new york

Etudiez donc vos différentes options, et gardez en tête que vous ne prendrez peut-être pas le métro systématiquement. Vous aurez parfois envie de marcher d’un point à l’autre pour vous promener par exemple.

Notez que lorsque vous achèterez votre carte via une machine en station, celle-ci vous demandera un code postal. Entrez donc « 10001 » ou « 99999 » et passez à l’étape suivante ! Aussi, vous devrez payer 1$ de frais lors de l’achat de votre MetroCard neuve.

Le bon plan à connaître : si vous achetez une MetroCard rechargeable, sachez que vous pouvez l’utiliser à plusieurs personnes. Utilisez-la pour franchir le tourniquet, puis donnez-la à votre accompagnant.

Horaires du métro de New York

A New York, vous n’aurez pas à vous soucier d’attraper le dernier métro avant la fermeture, ou vous assurer qu’il sera bien ouvert lorsque vous serez très matinal : le métro de New York circule 24h/24 et tous les jours.

Les heures de pointe sont un peu plus étendues que pour le métro parisien par exemple, et durent de 6h30 à 9h30, puis de 15h30 à 20h durant la semaine.

Aussi, le temps d’attente est généralement compris entre 2 et 5 minutes lors des heures de pointes, 10 à 15 minutes le reste de la journée, et 20 minutes la nuit.

Ceci dit, toutes les lignes ne circuleront pas et toutes les stations ne seront pas desservies entre minuit et 6h30 : vérifiez donc avant ! De plus, pour des raisons de sécurité, préférez peut-être prendre un taxi durant la nuit.

Accès pour personnes à mobilité réduite

Enfin, l’accès aux personnes à mobilité réduite est malheureusement très restreint, tout comme dans le métro parisien. En effet, il n’existe que quelques stations comportant un équipement adapté. Il s’agit en général des terminus et stations principales de la ville.

Renseignez-vous donc au préalable afin d’éviter de mauvaises surprises.

Astuces et guide de conduite

Les applications mobiles utiles

Il existe une multitude d’applications mobiles proposant de vous aider concernant les transports en commun et notamment le métro à New York. Cependant, voici mes  trois préférées, disponibles aussi bien en ligne qu’hors-ligne. Il vous sera ainsi possible des les utiliser sans connexion internet

Embark NYC Subway

Disponible sur iOS, cette application est pratique pour les personnes souhaitant optimiser leur temps. En effet, elle vous informe notamment de la localisation et du temps d’arrivée de votre train. Ainsi, elle vous permettra de savoir si vous devez courir pour avoir votre train !

embark app

iTrans NYC Subway

Calculez l’itinéraire le plus rapide grâce à iTrans NYC Subway. Cette application comparera vos différentes options tout en prenant en compte les temps d’attente ou de marche entre deux trains.

Disponible sur iOS, elle est idéale pour économiser un peu de temps de transport afin d’en gagner pour les visites !

Application du métro de new york

L’application itrans subway

Exit New York Strategy

Interactive et complète, cette application est le plan parfait pour les fainéants. En plus d’offrir des cartes complètes comprenant tous les arrêts du réseaux, elle vous indiquera où vous positionner sur le quai, selon votre destination, afin d’être au plus proche de votre prochaine sortie !

exit ny strategy app

Elle est disponible en version complète sur iOS, et version simplifiée pour Android. Cette dernière ne comprend que les plans complets de Manhattan, et quelques parties des autres boroughs.

Les règles à respecter dans le métro new yorkais

Enfin, tout comme dans n’importe quel transport en commun du monde ou presque, le métro new yorkais impose quelques règles de savoir vivre.

Ainsi, il n’est évidemment pas autorisé de passer au-dessus d’un tourniquet (MetroCard en poche ou non), ni de boire de l’alcool dans l’enceinte du métro. Ceci dit, cela est valable dans tout lieu public aux Etats-Unis, qu’il s’agisse de la rue ou d’un parc.

De plus, vous ne pouvez monter à bord du métro avec votre vélo, skateboard, rollers ou autre engin à roulettes.

Puis, disposez pas vos pieds ou sacs sur un siège : laissez quelqu’un en bénéficier.

Il est interdit également de se rendre d’une voiture à l’autre quand le métro est arrêté, et d’avoir sur vous un liquide dans un récipient ouvert, par mesure de propreté.

Le non-respect de ces règles pourraient vous attirer quelques soucis, comme une amende de 100$ voire même un petit séjour en prison. Mieux vaut profiter de votre temps sur place pour découvrir la ville, alors soyez respectueux !

Enfin, ayez un peu de bon sens et soyez courtois. Offrez votre place aux personnes âgées, enceintes ou ayant des enfants en bas âge et ne bloquez pas les portes.

metro ny

Métro New York : Les anecdotes amusantes

Vous avez compris l’essentiel du métro et vous êtes presque prêt à vous déplacer comme un véritable new yorkais ? Voici donc quelques anecdotes amusantes qui ne feront que parfaire votre couverture de local !

Quelques chiffres impressionnants

La première ligne du réseau new yorkais mesurait moins de 15 kilomètres pour 28 stations. Elle reliait City Hall à Grand Central ainsi que Times Square et Broadway à Harlem.

Aussi, le réseau est à 60% souterrain, et sa station la plus basse est à 55 mètres sous terre ! Il s’agit de la station de la 191st Street. A l’inverse, sa station la plus élevée est celle de Smith Ninth Streets, située à 26,8 mètres en hauteur.

Aujourd’hui, le métro de New York compte 375 kilomètres de lignes exploitées et 468 stations. Cependant, si l’on mettait bout à bout l’ensemble de ses lignes (plus de 1.200 kilomètres), on pourrait se rendre à Chicago !

Des jetons aspirés

Lorsque l’accès au métro se faisait à l’aide de jetons, quelques petits malins avaient une astuce. Ils se plaçaient près du tourniquet et en aspiraient les jetons afin de pouvoir les réutiliser. Hygiénique, non ?

Afin de remédier à cette escroquerie ridicule, les guichetiers déposèrent notamment de la poudre de piment ou de noix de muscade dans la fente prévue pour les jetons. De quoi offrir une agréable surprises aux petits bandits, et de pouvoir les repérer grâce à leurs éternuements !

Des élections de miss métro

Savez-vous qu’au milieu du 20ème siècle étaient organisés des élections de Miss Subways ? Les utilisatrices du métro âgées de 14 à 30 ans qui le souhaitaient pouvaient ainsi envoyer leurs photos à un agent de l’entreprise New York Subways Advertising.

Puis, la gagnante voyait son visage placardé sur les wagons des différents trains du réseau durant un mois.

Un métro artistique

Aussi, le métro de New York apparaît dans de nombreux films et séries, comme French Connection, Madagascar, Seinfield ou encore Wall Street : l’argent ne dort jamais.

Vous l’avez certainement vu également dans le clip de Bad de Michael Jackson, mettant en scène la station Hoyt-Schermerhorn.

Cependant, le premier à l’avoir mis en scène fut Thomas Edison en 1904, juste après son ouverture ! Il s’agissait alors d’un film muet en noir et blanc.

Souvent décoré par différents artistes au fil des années, le métro de New York donna naissance au programme Arts for Transit en 1985, afin d’y installer des œuvres d’art de manière permanente.

Cela permet notamment de mettre en avant de nombreux artistes en les faisant connaître au grand public.

Une véritable image de marque

Enfin, le métro new yorkais est tellement réputé qu’il détient de nombreux produits dérivés à son effigie.

Ainsi, vous pourrez trouver des plaques mentionnant des arrêts de métro ou autre gadgets sur le site de la boutique du New York Transit Museum, et même des tee-shirts comportant le plan de différentes lignes de la ville !

Idéal si vous souhaitez ne pas vous perdre… Mais niveau fashion, je ne suis pas sûre !

Partager.

Laissez un commentaire