Préparer sa valise pour New York : la checklist pour ne rien oublier !

0

Que mettre dans votre valise pour New York pour être certain de ne rien oublier ? Je vais tacher de vous apporter la réponse dans cet article.

En effet, vous avez certainement déjà prévu vos tenues pour arpenter les rues de la ville ou bien pour vos futures soirées new yorkaises. Vous avez également probablement pensé à prendre votre appareil photo pour capturer de beaux souvenirs. Cependant, voici quelques recommandations afin d’optimiser votre séjour et être certain de ne rien oublier dans votre valise.

Valise New York : Les documents et objets essentiels

Passeport et carte d’identité

Bien entendu, la première chose à ne pas oublier est votre passeport, auquel cas vous vous verrez tout simplement refuser l’accès à votre vol.

Cependant, je vous recommande d’emporter également votre carte d’identité, que vous garderez sur vous durant vos visites, tandis que votre passeport restera à l’hôtel, si possible dans un coffre fort.

En effet, avoir une pièce d’identité sur vous pourrait se révéler très utile, notamment si vous souhaitez entrer dans des bars ou autres lieux nocturnes, ou encore acheter des boissons alcoolisées dans un supermarché.

Cependant, oubliez votre permis de conduire, surtout s’il s’agit du papier rose comme le mien. Ce dernier ne sera pas toujours accepté par nos amis les américains ; j’en ai fait les frais plusieurs fois. En effet, très différent du permis de conduire américain, nos amis auront du mal à trouver les informations les intéressant, et pourraient le prendre pour un faux !

ESTA

L’ESTA est le document que vous avez dû remplir au préalable sur internet. Ce fameux formulaire dans lequel vous avez du spécifier n’être ni un terroriste, ni un ancien nazi ! Vous vous souvenez ? Réservé au tourisme notamment, il vous donne le droit de vous rendre aux Etats-Unis pour une durée de 90 jours.

Il ne vous sera normalement pas demandé à la douane, toutes les informations étant disponibles via votre passeport et leur système informatique. Cependant, je vous avoue l’imprimer chaque fois que je me rends aux Etats-Unis. Ainsi, en cas de problème informatique ou autre, j’ai sur moi la preuve que je suis autorisée à voyager dans le pays.

Carte de mutuelle ou d’assurance

Ces dernières pourraient s’avérer très utiles en cas de problème de quelque nature. Cela vous permettra de contacter directement votre assurance et d’entamer une procédure adaptée, comme un rapatriement. A garder sur vous chaque jour également, donc.

Les coordonnées de votre hôtel

Ce point m’a valu un instant de stress il y a quelques années, lorsque je me rendais à Los Angeles. Un ami venant me chercher à l’aéroport, je n’avais pas éprouvé le besoin de lui demander son adresse. Erreur, étant donné que la douane vous demandera l’adresse exacte à laquelle vous comptez vous rendre. Imprimez donc un papier avec les coordonnées nécessaires.

D’autant plus que ce dernier pourrait vous être grandement utile, si vous vous perdez dans la Grosse Pomme !

A noter que vous êtes tenu d’indiquer votre adresse de résidence lorsque vous renseignez votre formulaire ESTA.

Adaptateur ou transformateur ?

Aux Etats-Unis, le courant est de 110v, contre 220v en Europe. La forme des prises est également différente aux Etats-Unis puisqu’elles sont formées de deux fiches plates et d’une terre ronde.

Il est donc nécessaire d’emporter dans votre valise un adaptateur, qui vous permettra d’utiliser vos appareils une fois sur place.

adaptateur prise etats unis

Vous pourrez en trouver sur internet et dans beaucoup de magasins à des prix bas (comptez généralement entre 5 et 8€). Vous pourrez également vous en procurer à l’aéroport au cas où vous êtes étourdi(e). Ces derniers seront cependant certainement un peu plus onéreux qu’en grandes surfaces par exemple.

Néanmoins, notez bien que les adaptateurs vous permettront uniquement d’utiliser des appareils doté d’un chargeur 110/230v. Généralement tous les appareils récents disposent de ce type de chargeur (iPhone, smartphones Android, Mac, appareils photos, etc…). Pour vérifier que votre chargeur est compatible, il vous suffit de vérifier que la mention 110-230v (parfois 100-240v) est bien présente sur votre chargeur.

Mention 100-240v inscrite sur le chargeur d’un Galaxy S6

Mention 100-240v inscrite sur le chargeur d’un Galaxy S6

Concernant les appareils munis de moteurs comme les sèches-cheveux, ou épilateurs, vous aurez besoin d’un transformateur 110-220v, qui servent également d’adaptateur. Ils sont plus onéreux et prennent surtout plus de place.

Assurez-vous donc au préalable que vous emportez l’appareil adéquat. Il m’est déjà arrivé d’avoir de mauvaises surprises !

Enfin, ma petite astuce est d’emporter une multiprise, ce qui me permet de recharger plusieurs appareils en même temps.

Plan de la ville

Vous avez certainement un sens de l’orientation bien meilleur que le mien. Cependant, un petit coup de pouce en cas de doute ne vous fera aucun mal, et vous évitera de perdre du temps inutilement.

plan new york

Aussi, regarder un plan pourrait vous aider à vous situer beaucoup plus rapidement. Bien entendu, si vous ne parlez pas bien anglais, ce dernier sera votre Graal et vous permettra de faire comprendre à votre chauffeur de taxi new yorkais où vous souhaitez vous rendre par exemple.

Dollars américains

Rendez-vous dans votre banque au préalable et commandez une petite somme de dollars américains. Cela vous permettra de survivre au moins les premières heures ou jours à votre arrivée et d’éviter les onéreux bureaux de change des aéroports !

Notez que les banques nécessitent généralement deux semaines afin de pouvoir vous fournir des dollars américains, prévoyez donc en conséquence.

Enfin, n’emportez pas de trop grosse somme en liquide ; New York est une grande ville, et comme partout, des pickpockets très habiles circulent !

Trousse à pharmacie

Même si vous trouverez bien sûr tout le nécessaire médical dans les pharmacies de New York, il se pourrait que certains médicaments auxquels vous êtes habitué(e) n’existent pas aux Etats-Unis, ou que les dosages diffèrent. Pour mesdames, il en va de même pour votre moyen de contraception.

A titre d’exemples, vous ne trouverez pas de Monuril (pour soigner les cystites), Angispray ou Toplexil (contre les maux de gorge) aux Etats-Unis.

Aussi, et même si la plupart des médicaments sont généralement en vente libre aux Etats-Unis, les prix seront plus élevés qu’en France.

Emportez donc les médicaments dont vous avez l’habitude, surtout si vous suivez un traitement, et n’oubliez pas de garder votre ordonnance sur vous. En effet, certains médicaments pourraient ne pas être autorisés sur le territoire américain ou en cabine et vous être ainsi confisqués lors du passage à la douane.

Enfin, pensez à emporter des boules Quiès, qui pourraient vous être utiles. New York est une ville pleine de vie, et donc de bruit !

Quels vêtements mettre dans votre valise ?

Les vêtements à emporter dépendent de la période à laquelle vous comptez vous rendre à New York.

La température moyenne estivale à New York alterne normalement entre 20 et 25°C, mais peut parfois atteindre les 29°C.

Prévoyez donc des vêtements légers sans oublier des lunettes de soleil voire un chapeau, qui vous éviteront une insolation en fin de journée ! Vous pourrez acheter de la crème solaire sur place, ce qui vous permettra d’économiser un peu de place dans votre valise.

Concernant la période hivernale, les températures sont généralement comprises entre 0 et 3°C. N’oubliez donc pas vos gros pulls, ainsi qu’un manteau et une paire de chaussures imperméables comme des bottes. Vous apprécierez également des gants, une écharpe ou encore un bonnet, même si vous aurez l’embarras du choix une fois sur place.

Enfin, et en toute circonstance, prévoyez une paire de baskets ou chaussures confortables, même si vous aurez sans doute l’occasion d’en acheter une nouvelle paire à prix moins élevé qu’en France !

Valise New York : ce que vous ne POUVEZ PAS emmener

Pour des raisons d’hygiène et de santé, nos amis américains refusent généralement que nous introduisions des denrées périssables sur leur territoire.

Les règles sont parfois floues : le camembert serait autorisé (pour une consommation personnelle uniquement) tandis que le roquefort ou la mimolette sont considérés comme inaptes à être consommés. Je sais, les bras m’en tombent aussi.

roquefort valise etats unis

En cas de doute, si vous souhaitez amener des cadeaux comestibles comme du foie gras, oubliez donc le rayon frais et préférez les conserves. Ne tentez pas le diable en emportant un saucisson dans votre sac à main (ou mangez-le avant d’embarquer).

Vous pouvez également obtenir plus de renseignements sur la page du site des douanes américaines consacrée à cet effet.

Ne soyez pas rancunier(e), vous trouverez de nombreux produits à New York qui sauront vous satisfaire. Et puis, vous apprécierez d’autant plus votre plateau de fromages à votre retour !

Valise en soute et bagage à main : soyez organisé(e)

Mes dernières recommandations concernent l’organisation entre valise en soute et bagage à main.

Tout d’abord, mettez vos affaires volumineuses et lourdes dans votre valise en soute, étant donné que le bagage à main sera généralement limité à une dizaine de kilogrammes. N’oubliez pas d’étiqueter votre valise en soute en y inscrivant vos coordonnées.

Ayez également à portée de main vos papiers, médicaments et appareils en les rangeant dans votre bagage à main. Un pull sera également fortement apprécié, la température pouvant être basse une fois en vol.

Aussi, de manière générale, tout objet fragile ou de valeur (financière comme personnelle) devrait toujours se trouver avec vous. Cela vous évitera toute mauvaise surprise comme de la casse ou un vol. Le personnel de l’aéroport n’est pas toujours tendre au moment de charger/décharger les bagages en soute.

Enfin, prévoyez dans votre bagage à main quelques sous-vêtements et tenues de rechange ainsi qu’un petit nécessaire de toilette comprenant une brosse à dents. Ce dernier devra cependant répondre aux normes de sécurité. Tout produit liquide ne devra pas excéder 100ml et être rangé dans une pochette en plastique que l’on vous donnera à l’aéroport.

En cas de perte de valise (oui, ça arrive), vous aurez quelques soucis en moins en attendant le reste de vos effets personnels, et pourrez vous consacrer à vos vacances !

Ne chargez pas trop votre valise pour New York

Vous le savez sans doute, New York est le paradis du shopping. Il est inévitable que vous reviendrez plus chargé que vous n’êtes parti. En effet, vous allez forcément ramener des vêtements/chaussures/souvenirs pour vous et vos proches et tout cela prend de la place.

Ne vous chargez donc pas trop au départ, sinon vous risqueriez de ne plus fermer votre valise pour le retour où bien d’avoir à payer un excédant bagage, car votre valise a dépassé le poids maximum autorisé par la compagnie (souvent 23kg).

Vous voici paré(e) pour un embarquement imminent ! Détendez-vous, et profitez de la vue qui vous sera offerte durant votre vol. Bon voyage !

Partager.

Laissez un commentaire