Los Angeles est la ville la plus embouteillée des États-Unis, New York est 4éme

0

Le trafic routier à Los Angeles est particulièrement chargé et la Cité des Anges s’avère être la plus embouteillée des États-Unis, révèle une étude publiée mardi par le fabricant de systèmes de navigation par GPS TomTom.

La mégapole californienne, qui compte près de 4 millions d’habitants, enregistre une congestion moyenne de ses rues et autoroutes de 39%, trois points de plus qu’en 2013, selon les relevés effectués sur le trafic par la société créée aux Pays-Bas.

Les bouchons restent toutefois plus acceptables à Los Angeles qu’à Istanbul, la ville la plus embouteillée du monde avec un taux de 58% de routes congestionnées. Les automobilistes ne sont pas non plus à la fête à Mexico (55%) ou à Rio de Janeiro (51%).

Parmi les autres grandes villes américaines, San Francisco (34%), Honolulu (32%), New York ou Seattle (31%), San José (30%), Miami, Chicago ou Washington DC (27%) sont d’autres mauvais élèves.

«Les hauts niveaux d’embouteillages sont dus en partie aux semaines de travail traditionnelles, qui obligent les automobilistes à se retrouver sur le réseau routier exactement aux mêmes moments», note TomTom dans un communiqué.

Lire la suite de l’article. Source : lapress.ca

Partager.

Laisser un commentaire