Pourquoi appelle-t-on New York « la Big Apple » ?

6

La Big Apple n’a pas fini de faire parler d’elle

Pourquoi New York est-elle surnommée « The Big Apple », autrement dit la grosse pomme, alors qu’il y a encore quelques années son surnom été Fun City. Il y a plusieurs hypothèses et la question fait toujours couler beaucoup d’encre, mais les plus connues sont les suivantes.

Pour resituer les choses la pomme à New York, c’est un peu l’équivalent de notre coq en France et pour ceux qui ont déjà eu la chance d’y aller, elle est incontournable dans les boutiques de souvenir.

Alors pourquoi le nom a t-il changé au fil des années ? Voici quelques éléments de réponse.

Pourquoi appelle-t-on New York "la Big Apple" ?

Les différentes hypothèses

Première hypothèse

Vers 1803, une prénommée Evelyne Claudine de Saint-Evremond débarque à New York et ouvre une maison « close » de luxe, habitué au « bordel » cette maison devient très vite célèbre et sa patronne aussi. A l’époque New York est la ville où il y a la plus grande densité de maisons closes et le célèbre Annuaire des Gentlemen dira même cela : « de par leur fraîcheur, leur douceur, leur beauté et leur fermeté au toucher, les pommes de New-York sont supérieures à toutes celles du Nouveau Monde, et même de l’Ancien ».

Evelyne, que les New-Yorkais appelaient Eve avait pour habitude de désigner ses filles « mes pommes irrésistibles », par référence à la pomme d’Eve.

Deuxième hypothèse

Dans les années 20, John J. Fitzgerald, est chroniqueur de courses de chevaux pour le Morning Telegraph de New York. En voyage à la Nouvelle-Orléans, il a surpris une conversation entre deux valets d’écuries qui pour désigner les champs de course de New York City, disaient Big Apple.En rentrant de son voyage il décida d’écrire un article et le nomma “ Around the Big Apple”, autour de la grosse pomme, l’article fut un succès et pour certain le nom viendrait sûrement de là. Pour les amateurs du genre, il faut savoir qu’au croisement de Broadway et West 54th Street, vous verrez un panneau signalant le « Big Apple Corner » installé en son honneur.

Troisième hypothèse

Durant la fin des années 30, Harlem est considéré comme la capitale du jazz,  pour les musiciens se produire à New York est la destination de rêve et de consécration. Les musiciens avaient pour habitude de dire : « Il y a beaucoup de fruits sur l’arbre (de la réussite), mais si tu joues à New York, tu décroches La Grosse Pomme ( the Big Apple) ! ».

Pourquoi appelle-t-on New York « la Big Apple » ?

Dernière hypothèse

Dans les années 70, Charles Gillett (Président du NY Convention and Visitors Bureau), l’équivalent de notre office de Tourisme lance une campagne pour améliorer le “visage” de New-York qui est considéré comme une ville dangereuse. A coup de slogan fort autour de la pomme, les mentalités changent et cela a réellement fonctionné car New York est devenu en peu de temps l’une des villes les plus visités du monde.

Bon à savoir

  • New York, n’est pas la seule “pomme”, Minneapolis a pour surnom la mini pomme, Le Kansas la petite pomme et sans oublier Toronto qui elle est nommé la grande pomme du Canada.

Je vous laisse choisir la théorie qui vous plait le plus.

Le Bon Plan du Brooklyn Bridge

Partager.

6 commentaires

  1. Depuis le temps que j’essaie de connaître l’origine de ce surnom je me rends compte qu’il est pratiquement impossible d’en avoir une information juste et concise, à croire qu’il n’en ‘existe pas vraiment . En tant que guide, je n’oserais pas m’aventurer à expliquer quoi que ce soit sur l’origine de ce surnom..

    Merci .

Laissez un commentaire