New York : de nombreux cas de rougeole détectés

0

Dans le quartier de Brooklyn, le virus de la rougeole a frappé ! Cette flambée est due au refus de vaccination des malades venus d’Israël et de la communauté juive ultra-orthodoxe.

Le virus se propage à Brooklyn

Aux Etats-Unis, la rougeole est éradiquée depuis 19 ans. Pourtant le virus se propage à proximité de Williamsburg, un quartier célèbre de Brooklyn. La communauté juive ultra-orthodoxe est dans l’oeil des autorités municipales. En effet, depuis le 1er janvier, 285 cas ont été enregistrés et sur cette totalité, la majorité des personnes sont de confession juive hassidique et des enfants n’ayant pas été vaccinés (= n’ayant pas reçu un vaccin de type ROR (rougeole, oreillons, rubéole)).

des cas de rougeoles à New York

Récemment, Bill de Blasio (maire de New York) a tiré la sonnette d’alarme en obligeant plus de 200 000 personnes habitant Williamsburg ou à proximité de se faire vacciner dans les jours suivants. En cas de refus, les enfants non vaccinés se verraient refuser l’accès à leur école.

L’origine du virus est connue

La contagion est due aux personnes ayant voyagé en Israël en octobre, période où le pays était frappé par un épisode très contagieux. Le vecteur de la contagion est également connu. Ce sont les yeshivot, des écoles judaïques qui bénéficient de passe-droits de la municipalité. Plus de 40 cas auraient été notamment associés à Kehilath Yako, une yeshivot qui refusait systématiquement d’obtempérer : un enfant aurait contaminé 21 personnes.

A Williamsburg, des fascicules circulent indiquant aux familles de refuser la vaccination. Selon les rumeurs, les vaccins renferment de l’ADN de rats et développeraient une autre maladie : l’autisme. Ces rumeurs ont été démenties par les autorités.

Face au boom de la rougeole, les Etats fédérés souhaitent renforcer leur législation.

D’autres actualités sur New York :

Partager.

Laissez un commentaire